L'art, une école du regard  ! ? ...

L'art est un chemin d'exode, 

une école et une ascèse du regard, 

passage du visible à l'invisible, 

passage de l'idolâtrie des images à l'émerveillement,

ultime passage de l'idole à l'icône

"L'art par l'émerveillement éveille les transcendances" Henri Maldiney 

"Le Réel passe infiniment le réel" Pascal

aquarelles de François Darbois

encres de chine 

l'art du paysage

"L’art nous met sur la "trace"...Voilà pourquoi de nos jours, il (l'art) a pris le relais des religions: une pure transcendance que ne canalise aucun dogme." Jean Onimus

Hauts d'en Haut et eaux d'en bas Oh ! Oh... ! ?

Quelques aquarellistes

«Vous devez donner naissance à vos images.

Elles représentent l'avenir à naître. [...]

N'ayez pas peur des sentiments étranges

que vous éprouverez.

L'avenir doit entrer en vous bien avant de se produire. [...]

 Attendez simplement sa naissance [...]

 l'heure de la nouvelle clarté».

(Rainer Maria RILKE, Lettres à un jeune poète, trad. de l'allemand et préf. Vlarc B. de Launay, Paris, Gallimard, I993, lettre 3.)

 

@Musée  imaginaire

Fresques et peintures murales

romanes et gothiques

 entre le X I° et le  XVI° siècle  

ou les aventures d'un chasseur d'images

"De la démarche de l'artiste, dans la démarche de tout homme qui s'arrache au somnambulisme du quotidien, il y a recherche, creusement,  interrogation. Ou, plus simplement, et d'un mot qui résume tout, éveil. Les vieux ascètes disaient que le plus grand des péchés est l'oubli : devenir opaque, insensible, tantôt affairé et tantôt pauvrement sensuel, incapable de s'arrêter un instant dans le silence, de s'étonner, de chanceler devant l'abîme, qu'il soit horreur ou jubilation. Incapable d'aimer, d'admirer, de se révolter; incapable d'accueillir les êtres et les choses, insensibles aux sollicitations secrètes. L'art, ici, nous éveille. Il nous approfondit dans l'existence. Il fait de nous des hommes et non des machines. Il rend nos joies solaires et nos blessures saignantes. Il nous ouvre à l'angoisse, à l'émerveillement... émerveillement qui se fait gratitude d'être...." Olivier Clément

"Plie-toi en deux, tu resteras entier

Incurve-toi, tu seras redressé

Sache être vide afin d'être rempli

Sache être usé pour être rajeuni

Possède peu, ce peu fructifiera beaucoup, ce beaucoup se perdra." Tao Te King

 

 

Publications :

promenades et randos au bord du vide

et des tombeaux vides :

"300 ans d'histoire de famille", éditions de l'école buissonnière, 2015, tome I racines aveyronnaises Durand et Poinssot, tome II racines bourguignones : Lapérouse Cailletet Darbois

Archives scientifiques de Louis Cailletet et sur la liquéfaction de l'oxygène et de l'azote (accès  sur demande, voir email au bas de cette page), voir également l'article de Wikipedia : "Louis Paul Cailletet", 2013

 Derrière le miroir, Ouvrir le Rien,  

S'émerveiller, un pont entre art et spiritualité, Du spirituel dans l'art?,  2009

L'insaisissable et l'inespéré, 2004

 Dieu c'est quand on s'émerveille ! .. ? 2000

François Darbois, "Oraison sur la Vie", Québec, Anne Sigier, 1997 (épuisé)

"La naissance de Dieu dans l'homme chez Maurice Zundel", thèse de doctorat, Strasbourg, 1994 (ré-impression possible en 2016 par souscription 20€ + frais d'envoi 10€ adresse postale : F. Darbois 05380 Châteauroux les Alpes)

"La beauté sauvera le Monde" 

(Dostoiëvski) 

L'art doit être l'instrument de ce salut. L'art découvre le monde à la lumière de la Transfiguration (Boulgakov} Il ouvre le monde sur l'infini, sur le mystère. La beauté n'a peut être pas encore sauvé le monde, mais l'art aura sauvé l'étonnement puis l'émerveillement. Car "le salut est essentiellement une question de regard", nous rappelle Simone Weil. Si l'art n'a pas révélé Dieu, il aura permis aux hommes de pressentir l'interrogation suppliante et émerveillée du divin caché en tout homme.

Paul Guelpa

 

Conseils d'un aquarelliste

"Il y a un but, mais pas de chemin. Ce que nous nommons chemin n'est qu'hésitation."  (Franz Kafka) 

 

 Shi Tao 

Peintures chinoises

"Bien des religieux se sont consacrés à la peinture parce qu’ils avaient compris que l’art est délivrance; ils peignaient pour purifier leur esprit et rafraîchir leurs yeux." Nicole Vandier Nicolas, Mi Fou

 

Les peintres de montagne

Les peintres de la mer

William Turner : Château Gaillard

En Provence, dans les Alpes,

sur la Loire, en Italie en Normandie

« L'authentique, écrit René Habachi, épouse la banalité de l'heure qui passe, la simplicité, le tic-tac monotone du coeur. Et quand il rejoint, par inadvertance, l'héroïsme ou la sainteté, il leur fait un visage banal, buriné par la modestie des tâches quotidiennes. La paume de la main est modeste, mais le geste est royal. C'est l'aristocratie du coeur. »

Textes sur l'art :

Offert à la merveille, Paul Baudiquey

 

L'art du paysage Regard, Maldiney  Tal Coat Bram der Velde 

 

Liens vers d'autres sites

 

Merci pour votre visite. Vous pouvez m'écrire pour demander plus d'information ou recevoir tel texte,... etc... 

Thank you for your visit. 

 Webmaster :  François Darbois

L'école buissonnière

05380 Châteauroux les Alpes

tél. 0033 492 213 274

06 71 23 97 45

 Courriel : francoisdarbois (at)gmail

 

"Ne cherche pas à imiter les maîtres anciens. 

Cherche, ce que eux ont cherché."  

L'art des jardins au Japon

 

"Il faut à chaque fois recommencer de nouveau, ne pas se laisser vieillir dans un sens établi, voir à chaque fois le monde dans la fraîcheur de son éclosion. "  

Rabbi Naahman de Braslav

 

Conformément à la loi n° 78-17 du 6.01.78 CNIL, vous pouvez à tout moment exercer votre droit d'accès, de modification, de rectification, et de suppression des informations vous concernant. Il vous suffit de m'adresser un courrier en ce sens à l'adresse ci-dessus  

© ASA 2000 - 2008 Tous droits réservés.  Dernière mise à jour le  10/11/2015

Free counter and web stats